L’établissement d’un devis est indispensable avant la réalisation des travaux, que ce soit pour la fourniture ou pour la pose d’une pompe à chaleur. Il est conseillé de demander plusieurs devis auprès de plusieurs professionnels de sa région et de ne pas se contenter d’un seul devis, car le prix varie d’une entreprise à l’autre. En plus d’être obligatoire, l’établissement permet de prévoir le coût de l’installation de son nouveau système de chauffage et surtout d’éviter les mauvaises surprises au moment de régler la facture. Pour assurer la qualité des travaux, il convient de s’adresser à des professionnels agréés RGE et autres certifications reconnues par le Grenelle de l’environnement.

Obtenir un devis est désormais obligatoire

Un professionnel est tenu d’établir un devis avant l’exécution des travaux selon l’arrêté du 24 janvier 2017 relatif à la publicité des prix des prestations de dépannage, de réparation et d’entretien dans le secteur du bâtiment et de l’équipement de la maison. Que ce soit pour les travaux d’installation ou de raccordement, les professionnels doivent fournir un devis détaillé aux consommateurs avant l’exécution de travaux. Dans le détail, cette obligation de devis vaut aussi bien pour :

  • Les travaux de raccordement, installation, entretien et réparation sur tous les équipements de la maison (électriques, électroniques et électroménagers)
  • Les prestations de dépannage, réparation et entretien sur tous les travaux (maçonnerie, menuiserie, ramonage, isolation, couverture, plomberie, serrurerie, peinture, vitrerie…)

La réglementation impose que le devis soit établi en deux exemplaires et comporter certaines mentions obligatoires : date du devis, durée de validité de l’offre, informations sur le prestataire (nom, raison sociale, adresse, statut et forme juridique), nom et adresse du client, date et durée estimée des travaux, décompte détaillé de chaque prestation, prix de main d’œuvre, modalités de paiement, montant à payer HT et TTC. Les mentions concernant les montants du devis et sa durée sont les plus importantes pour comparer le tarif de fourniture et installation de pompe à chaleur.

Quelques astuces pour obtenir un devis de pompe à chaleur pas cher

Chaque entreprise est libre de fixer le prix indiqué sur le devis. Il convient donc de comparer les devis des professionnels de sa région pour connaitre le prix appliqué par ces professionnels sur la même prestation. En comparant plusieurs devis, il sera plus facile pour le propriétaire d’une maison de trouver le professionnel qui propose un meilleur rapport qualité/prix. Pour faciliter la recherche de chauffagiste professionnel de sa région et obtenir plusieurs devis simultanément, la visite des comparateurs en ligne est indispensable. Ces sites permettent d’obtenir des devis en quelques clics tout en facilitant la souscription une fois qu’on a choisi le professionnel à qui les travaux d’installation de pompe à chaleur seront confiés. Il est nécessaire de fournir des informations justes dans le formulaire de mises en relation pour recevoir des propositions qui correspondent vraiment au projet que ce soit en termes de prestation ou de tarif. Le formulaire de devis renseigne la situation du demandeur (locataire, propriétaire, syndicat de copropriété…), le type de bien (appartement, immeuble, maison individuelle…), l’état du bien (neuf, ancien), le délai souhaité de réalisation des travaux, le type de pompe à chaleur à installer (PAC géothermique, PAC aérothermique, PAC hydrothermique, PAC hybride), le nombre de pièces à chauffer, la surface totale en m2, le type de travaux souhaité (remplacement ou installation en neuf).

Attention à ne pas vous faire avoir !

Juridiquement, le devis n’est pas considéré comme un contrat. Avant la signature donc, le devis n’engage en rien le client et le professionnel ne peut pas lui forcer à souscrire au contrat sans son approbation. De son côté, le professionnel est tenu de respecter l’engagement qu’il a promis dans le devis, c’est-à-dire la réalisation des prestations au prix indiqué dans le délai fixé pour la validité du devis. Généralement, la demande de devis est gratuite. Dans le cas où le devis est payant, le client doit être informé au préalable avant son établissement. Certains professionnels proposent de déduire le montant du devis du prix final des travaux, mais là encore cela n’engage pas le client avant la signature du contrat.

  • Tarif selon la marque

Plusieurs marques sont incontournables dans le domaine des pompes à chaleurs. Le montant du devis peut varier en fonction de la technologie de la PAC, mais également des marques. Pour éviter les arnaques, mieux vaut faire confiance aux grandes marques dont la qualité des produits n’est plus à démontrer : Daikin, Hitachi, Siemens, Mitsubishi Electric, Swegon, Ciat, Alpatec, LG, Technibel, Toshiba, Airwell, De Dietrich, Atlantic, Ariston, Carrier, Bosch, Panasonic…

  • La garantie

On dispose généralement deux garanties différentes, sur le matériel et la main d’œuvre. Selon le fabricant, la pompe à chaleur dispose en moyenne d’une garantie 3 ans. L’installateur propose aussi une garantie à long terme sur les pannes résultant d’un défaut lors de l’installation. Il est donc important de bien vérifier toutes les garanties associées au matériel et à la main d’œuvre lors de l’établissement d’un devis.

  • La fourchette de prix de fourniture et de pose

Avant de s’engager, il est nécessaire d’avoir une fourchette de prix à utiliser comme une balise pour la demande de devis.  La connaissance du prix pour la fourniture et l’installation d’une PAC est donc un avantage pour avoir une idée sur ce que sera le montant du devis selon les modèles de PAC souhaités. Pour une surface d’habitation de 200 m2 par exemple, l’achat et la pose d’une pompe à chaleur coûtent entre 18 000 et 30 000 € pour une PAC sol/eau, 20 000 et 40 000 € pour une PAC eau/eau, 20 000 et 30 000 € pour une PAC air/eau haute température, 15 000 et 20 000 € pour une PAC air-eau basse température, 10 000 et 15 000 € pour une PAC air/air, 8 000 et 20 000 € pour une chaudière hybride. Les prix des émetteurs sont aussi inclus dans le devis. Leur coût peut varier de 3 000 à 5 000 € selon le terminal de chaleur : radiateur, plancher chauffant, ventilo-convecteur… Pour l’installation d’une pompe à chaleur sol à capteurs verticaux, il faut prévoir un coût de forage d’environ 100 € par mètre linéaire. Si le fournisseur de la pompe à chaleur n’est pas l’installateur, il faut prévoir entre 3 000 et 9 000 € de frais de main-d’œuvre. Certains installateurs proposent aussi un service d’entretien annuel dans leurs contrats, il faut ajouter entre 125 et 300 € au devis de fourniture et d’installation.