La pompe à chaleur et le poêle à granulés sont des systèmes de chauffage très réputés pour leur rendement et leur confort thermique. Mais avant de choisir entre les deux systèmes, il est important de bien connaitre leurs avantages et inconvénients respectifs. La pompe à chaleur  exploite les calories contenues dans l’environnement extérieur (air, terre ou eau), tandis que le poêle à granulés fonctionne par la combustion de granulés de bois ou « pellets ». Les deux systèmes utilisent de l’énergie renouvelable, mais la pompe à chaleur reste plus intéressante à l’usage malgré un coût assez important à l’achat.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

Avant de choisir entre la pompe à chaleur et le poêle à granulés, il est important de bien comprendre ces deux systèmes de chauffage. La pompe à chaleur puise les calories dans l’environnement extérieur pour les transmettre à l’intérieur de la maison en utilisant un compresseur et un circuit frigorigène. La particularité d’une pompe à chaleur est sa faible consommation d’électricité, que ce soit pour la production de la chaleur ou pour apporter de la fraîcheur dans la maison. En effet, la pompe à chaleur peut fonctionner inversement et devenir un climatiseur lorsqu’elle est équipée d’une fonction « réversible ». On distingue principalement trois types de pompes à chaleur : la PAC aérothermique (PAC air-air, PAC air-eau), la PAC géothermique et la PAC hydrothermique. La PAC aérothermique utilise les calories contenues dans l’air pour chauffer l’intérieur du logement. L’appareil est composé d’un aspirateur à l’extérieur et un diffuseur à l’intérieur, qui sont reliés par une canalisation. Contrairement à une pompe à chaleur air-air, une pompe à chaleur air-eau peut être couplée au circuit d’eau chaude sanitaire. La pompe à chaleur géothermique utilise le même principe, sauf qu’elle puise les calories dans le sol. Enfin, la pompe à chaleur géothermique comporte un réseau souterrain de tuyaux pour capturer les calories via des capteurs horizontaux ou des capteurs verticaux. Moins influencée par la variation de température à l’extérieur, la pompe à chaleur géothermique assure un rendement bien plus supérieur qu’une pompe à chaleur aérothermique. En effet, la pompe à chaleur aérothermique n’est pas adaptée dans les régions où l’hiver s’accompagne de température extrêmement basse. En dessous d’un certain seuil, généralement de -20 °C, certains modèles de PAC aérothermique peuvent s’arrêter de fonctionner. Quoi qu’il en soit, les économies de chauffage réalisées avec une pompe à chaleur sont importantes, car la ressource d’énergie utilisée est gratuite et inépuisable. A noter que la pompe à chaleur nécessite une source d’énergie électrique pour faire monter la température.

Comment comparer pompe à chaleur et poêle à granulés ?

Pour comparer une pompe à chaleur et un poêle à granulés, plusieurs critères doivent être retenus étant donné que les deux systèmes présentent tous deux des atouts intéressants pour chauffer une habitation de manière optimale.

  • Coût d’installation

La pompe à chaleur est très onéreuse comparé aux systèmes de chauffage classique fonctionnant au gaz, au bois ou au fuel. Le coût d’une pompe à chaleur est compris entre 7 500 € et 15 000 €. Le coût de la main-d’œuvre pour son installation est d’environ 15 % du prix d’achat. Pour le prix d’un poêle à granulés, il faut compter entre 3 500 € et 4 000 €, à cela s’ajoute environ 500 € pour le coût de l’installation. Le tarif d’une pompe à chaleur et un poêle à granulés peut varier en fonction de plusieurs paramètres : marque, modèle, taille, emplacement…

  • Efficacité énergétique

La pompe à chaleur et le poêle à granulés sont des systèmes de chauffage qui offrent une importante efficacité énergétique. Mais il faut croire que le poêle à granulés offre plus de confort thermique, car il génère de la chaleur par rayonnement. La diffusion de la chaleur se fait d’une manière plus uniforme pendant toute l’année. Le confort thermique est donc optimal, contrairement à la pompe à chaleur dont le fonctionnement repose sur la convection. L’efficacité énergétique d’une pompe à chaleur varie aussi en fonction la température extérieure comme elle puise les calories nécessaires pour chauffer l’intérieur depuis son environnement.

  • Installation

L’installation de la pompe à chaleur se fait en extérieur et à l’intérieur, cela nécessite un endroit aménagé. La complexité de l’installation varie en fonction du modèle choisi. La PAC air-air est la plus facile à installer, mais l’intervention d’un professionnel est recommandée autant pour l’installation que pour l’entretien. L’installation des capteurs verticaux requiert de gros travaux, car cela nécessite un forage dont la profondeur dépend en fonction de la région et du type de sol. L’installation des capteurs horizontaux est plus simple, mais cela nécessite une surface de pose plus importante : 1,5 fois supérieure à la surface de l’habitation à chauffer. L’installation d’un poêle à granulés requiert la pose d’un conduit pour évacuer les fumées par le toit. Le système nécessite un emplacement stratégique, par exemple au milieu d’une pièce centrale, afin d’assurer une diffusion plus homogène de la chaleur dans tout le logement. L’installation d’un poêle à granulés est facile, mais elle doit être effectuée par un artisan expérimenté pour assurer son bon fonctionnement. Un poêle à pellets nécessite un coût supplémentaire pour le stockage des granulés à bois.

  • Equipement et consommation

La pompe à chaleur est un gros investissement par rapport à un poêle à granulés. Mais ce prix est compensé par les économies qu’on peut réaliser sur le long terme avec la pompe à chaleur. En effet, la consommation annuelle d’un poêle à granulés est deux fois supérieure à celle d’une pompe à chaleur. Pour la production de l’eau chaude sanitaire, il faut investir dans un deuxième système avec un poêle à granulés étant donné qu’il est uniquement destiné pour la production de chauffage.

Verdict : la pompe à chaleur a le vent en poupe !

La pompe à chaleur est actuellement la référence en matière de système de chauffage grâce à sa capacité de produire le chauffage et l’eau chaude sanitaire. La pompe à chaleur est aussi un choix intéressant pour le chauffage l’intérieur d’une habitation en hiver et son rafraîchissement en été. Ce système de chauffage est utilisé comme une substitution à une chaudière traditionnelle lors des travaux de rénovation, car ce système permet de chauffer le logement entier surtout si on la raccorde avec des radiateurs ou des planchers chauffants. Ces arguments font de la pompe à chaleur un système de chauffage bien plus intéressant que le poêle à granulés autant dans le neuf que dans la rénovation.