La pompe à chaleur air-eau est reconnue pour sa performance et robustesse, mais il n’en demeure pas moins qu’une maintenance périodique peut aider à prolonger la durée de vie de ce système de chauffage. L’entretien d’une pompe à chaleur air-eau préserve son efficacité, cela nécessite des vérifications à faire soi-même pour qu’aucun élément n’entrave pas la circulation de l’air au niveau de l’unité extérieure et diminuer le rendement du dispositif : feuilles, brindilles, givre… Ces gestes doivent être courants chez le propriétaire, mais il faut toujours l’intervention d’un professionnel pour assurer une meilleure longévité du dispositif et maintenir les économies d’énergie réalisées au cours des précédentes années. Il est donc nécessaire de souscrire un contrat d’entretien auprès d’un professionnel qualifié étant donné que la manipulation d’une pompe à chaleur air-eau est délicate. A noter qu’un entretien annuel est obligatoire pour une pompe à chaleur air-eau qui est dotée de plus de 2 kg de fluide frigorigène. Généralement, le coût d’entretien d’une PAC air-eau varie entre 150 et 200 €. De nombreux installateurs proposent des contrats d’entretien, il est donc nécessaire de demander plusieurs devis entretien PAC afin de comparer le coût appliqué des différents professionnels. Comparer les devis est important lorsque le propriétaire n’a pas signé un contrat d’entretien avec le professionnel qui s’est chargé de l’installation du dispositif.

 Entretien d'une pompe à chaleur

1- Les étapes d’entretien d’une pompe à chaleur air-eau

Pour entretenir une pompe à chaleur air-eau, il y a des gestes qu’on peut réaliser soi-même et d’autres qui nécessitent l’intervention d’un professionnel. Un bon entretien est indispensable et assure de réelles économies sur la facture de chauffage, une meilleure performance et une bonne longévité de la pompe.

 

  • Les entretiens à faire soi-même

A un certain niveau, l’entretien peut être réalisé par le propriétaire lui-même. Mais cela consiste plus précisément à des tâches de nettoyage et de vérification plutôt que de la maintenance proprement dite qui reste à la charge des professionnels qualifiés. Des gestes simples qu’on peut réaliser soi-même et de manière régulière sans être obligé de faire appel à un professionnel est exemple le nettoyage de l’unité extérieure pour éviter que les feuilles et autres détritus n’obstruent pas le système d’insufflation d’air. Cet entretien est d’autant plus délicat en hiver avec le givre qui pourra s’accumuler facilement. Le givre n’obstruit pas l’unité extérieure, mais sa présence diminue surtout la performance de la pompe à chaleur air-eau étant donné la température de l’air sera en dessous du seuil de fonctionnement du dispositif, et par conséquent augmentera la facture de chauffage pendant tout l’hiver et la détérioration de l’appareil. A noter que certains appareils disposent d’un système de dégivrage, ce qui est un avantage pour préserver le bon fonctionnement de la pompe à chaleur. Pour les tâches plus complexes et les opérations délicates, il vaut mieux faire appel à un professionnel qualifié.

Entretenir une PAC

  • Les opérations nécessitant l’intervention d’un professionnel qualifié

Les gestes simples précitées permettent de préserver le bon fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau, mais cela ne remplace en aucun l’intervention d’un professionnel agrée.

Les opérations techniques des professionnels concernent la vérification des réglages et de l’étanchéité du circuit de fluide frigorigène. La pompe à chaleur air-eau utilise ce fluide pour récupérer les calories de l’unité extérieure et de les transmettre à l’eau du circuit de chauffage central. Le fluide frigorigène est dangereux pour l’environnement, notamment pour la couche d’ozone, en favorisant l’émission de gaz à effet de serre. Cela nécessite une manipulation avec précaution par un professionnel QualiPAC. Celui-ci peut effectuer le changement de fluide CFC ou HCFC, dont l’utilisation est désormais interdite pour sa forte toxicité, par le fluide HFC. Le remplacement de ce fluide peut coûter entre 150 et 400 € par kg. Un entretien annuel est d’ailleurs obligatoire pour les PAC qui contiennent plus de 2kg de fluide frigorifique. Outre la vérification du bon fonctionnement de l’appareil et de l’étanchéité du circuit frigorigène, l’entretien de la pompe à chaleur par un professionnel consiste également à maintenir en bon état le circuit de chauffage. Le professionnel assure une pression suffisante dans le circuit afin de préserver les bonnes performances de la pompe à chaleur et d’éviter la mise en sécurité automatique du système. Le désembouage peut être aussi nécessaire selon l’ancienneté de l’installation pour améliorer l’efficacité des transferts de chaleur. Cette intervention consiste à nettoyer les canalisations des résidus en injectant un produit nettoyant dans le circuit, en le vidangeant et en le remplissant de nouveau jusqu’à ce que tous les résidus soient évacués. Une pompe à chaleur air-eau nécessite un désembouage tous les 5 à 10 ans selon le matériau du radiateur.

 Pompe à chaleur pour piscine

2-Trouver un partenaire d’entretien fiable et certifié

Le meilleur moyen de trouver un partenaire fiable et certifié pour assurer l’entretien de sa pompe à chaleur est de signer un contrat d’entretien avec le professionnel qui a effectué l’installation. Ce contrat d’entretien assure une intervention annuelle et souvent un service de dépannage, tels recommander pour ces installations. Ce professionnel est agrée QualiPAC et détient une qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Une entreprise professionnelle certifiée RGE QualiPAC est qualifiée pour installer et entretenir une pompe à chaleur air-eau. Elle est aussi habilitée à la manipulation des fluides frigorigènes étant titulaire d’une attestation de capacité de catégorie I. Ce label QualiPAC est octroyé par l’association française pour les pompes à chaleur (AFPAC) et permet au professionnel d’effectuer le contrôle d’étanchéité, la maintenance, l’entretien, la mise en service et la récupération des fluides frigorigènes de tous les équipements de réfrigération, de climatisation et de pompe à chaleur.

 Professionnel de pompes à chaleur

3-Demandez toujours plusieurs devis d’entretien pour votre PAC

Si le propriétaire n’a pas pris soin de signer un contrat d’entretien avec son installateur, il doit trouver un professionnel qualifié qui propose un service de qualité au meilleur prix. Un entretien régulier coûte en moyenne 46O € en fonction des tâches d’entretien. Pour trouver le meilleur tarif parmi ceux proposés par les professionnels, il est impératif de demander plusieurs devis. Cela permet aussi de prévoir ses prochaines dépenses.