Modèles pompes à chaleurLa pompe à chaleur peut être installée dans les types de bâtiments à condition de veiller à ce que le dimensionnement soit suffisant pour assurer un bon rendement de l’installation. Le dimensionnement de la pompe à chaleur permet d’utiliser les capacités de la pompe à chaleur de manière optimale sans apport d’énergie supplémentaire.

Qu’est-ce que le dimensionnement d’une PAC ?

Dimensionnement d'une PACLe dimensionnement de la pompe à chaleur permet de calculer la puissance nécessaire pour à celle-ci pour assurer le chauffage d’une habitation. Il faut pour cela connaître les déperditions du bâtiment concerné, un installateur qualifié peut réaliser un bilan thermique pour savoir avec précision les déperditions d’un logement. Lors du remplacement d’une source de chauffage existante, il ne faut pas utiliser la puissance développée par celui-ci comme base du calcul du dimensionnement, car il y a de grands risques que l’installation soit mal dimensionnée. Généralement, le mauvais dimensionnement d’une chaudière au fioul ou à gaz n’est pas un problème, mais il l’est pour une pompe à chaleur étant donné que cela peut entraîner des fonctionnements en cours cycle, une durée de vie réduite du compresseur et une consommation plus élevée.

Le choix d’un modèle précis n’est pas facile compte tenu de la variété des offres et de la puissance. En cas de surdimensionnement, la pompe à chaleur répond rapidement aux besoins de chauffage d’une maison et s’arrête de façon intempestive pour ne pas dépasser la température souhaitée. Le cycle marche/arrêt est donc élevé et pourrait abîmer bien plus rapidement la pompe à chaleur, dont principalement l’usure prématurée du compresseur.  En revanche, en cas sous-dimensionnement, la pompe à chaleur n’est pas suffisamment puissante pour couvrir les besoins énergétiques de l’habitation pendant l’hiver et nécessite un système d’appoint qui fonctionne à l’électricité. Lorsqu’on connait avec précision la puissance nécessaire pour chauffer son habitation, il est plus facile de déterminer la pompe à chaleur adaptée afin que leurs capacités soient utilisées de manière optimale sans devoir apporter d’énergie supplémentaire. Le bon dimensionnement d’une pompe à chaleur permet de maîtriser sa consommation énergétique.

Comment dimensionner une pompe à chaleur air-eau ?

Dimensionner pompe à chaleur air eauLe dimensionnement d’une pompe à chaleur air-eau est un calcul indispensable qui permet de choisir le modèle le mieux adapté à la maison et aux besoins énergétiques. Cette action permet de déterminer la puissance nécessaire de la pompe à chaleur air-eau pour chauffer l’ensemble de la surface du logement. Le dimensionnement dépend de la température de l’air extérieur et de la température de chauffe restituée à l’intérieur. Il faut faire un bilan thermique du logement avant le dimensionnement de la pompe à chaleur air-eau. Cela consiste à multiplier le volume du logement en m3 (V) par le coefficient de construction (C) et par la différence entre la température de chauffe souhaitée et la température de l’air extérieur (T). Le coefficient de construction (0,75 à 1,6) dépend de l’isolation de la maison. Plus le coefficient de construction est élevé, moins on aura besoin d’une puissance plus importante. Il est important d’avoir une pompe à chaleur dimensionnée pour une utilisation toute l’année, un surdimensionnement engendre un coût d’investissement important tandis qu’un sous-dimensionnement nécessite une résistance électrique pour prendre le relais en période hivernale rigoureuse.

  • Les règles de dimensionnement d’une pompe à chaleur

Il existe plusieurs façons de dimensionner une pompe à chaleur air-eau. Pour fournir la puissance nécessaire à l’habitation, on a le choix entre 5 modes :

  • Mode monovalent : La PAC couvre 100 % des besoins en chauffage pendant l’année de chauffe. Ce mode est adapté aux habitations neuves avec une bonne isolation et un émetteur comme un plancher chauffant.
  • Mode mono-énergétique : Ce mode utilise une PAC moins puissante qui est dimensionnée pour couvrir 100% des besoins avec une température extérieure définie par le point d’équilibre. La PAC intègre un appoint avec une résistance électrique qui prend le relais en deçà de cette température extérieure pour fournir les calories manquantes. Comme la puissance du matériel moins importante, l’utilisation de la résistance électrique en période de grand froid engendre une grande consommation d’énergie.
  • Mode bivalent parallèle : Equivalent au mono-énergétique, le mode bivalent parallèle utilise une chaudière (gaz, fioul, bois…) au lieu d’une résistance électrique. La PAC est principalement utilisée dans la rénovation comme l’installation existante peut être conservée.
  • Mode bivalent alternatif : Ce mode se diffère du mode bivalent parallèle par son fonctionnement qui, en dessous d’une certaine température extérieure, arrête complètement la pompe à chaleur. La chaudière prend ensuite le relais pour couvrir la totalité des besoins en chauffage de l’habitation.
  • Mode bivalent alternatif parallèle : Ce mode est un mélange entre le mode bivalent parallèle et le mode bivalent alternatif. Les deux dispositifs fonctionnent ensemble en dessous de la température du point de bivalence. La PAC diminue sa puissance au fur et mesure que la température extérieure diminue jusqu’à s’arrêter complètement pour laisser la chaudière prend le relais.

Choisir un installateur qualifié

Logos RGEL’installation d’une pompe à chaleur et son entretien doit être confiée à un professionnel. Ce dernier peut aider le propriétaire dans le choix de la meilleure pompe à chaleur air-eau qui pourrait s’adapter à ses besoins. L’intervention d’un professionnel garantit une installation optimale de la pompe à chaleur.

  • Professionnel qualifiés RGE QualiPAC

Comme pour la qualification professionnelle QualiBOIS qui certifie les installateurs d’appareils de chauffage au bois, la qualification QualiPAC est requise pour la pose d’une pompe à chaleur air-eau en France. Les installateurs et chauffagistes sont qualifiés RGE – Reconnu Garant de l’Environnement – QualiPAC. L’intervention d’un professionnel titulaire de la qualification RGE QualiPac est obligatoire depuis le 1er juillet 2014 pour l’obtention de l’éco prêt à taux zéro, et depuis le 1er janvier 2015 pour le crédit d’impôt. Remplir cette « éco-conditionnalité » est nécessaire pour pouvoir bénéficier de la plupart des aides financières proposées aux propriétaires pour soutenir l’investissement dans un système de chauffage utilisant de l’énergie renouvelable et avec une faible empreinte écologique. L’installation doit bénéficier de certificats d’économie d’énergie pour obtenir un financement auprès de l’Anah.

  • Autres critères pour choisir un installateur de pompe à chaleur air-eau

S’attarder sur le choix d’un installateur de pompe à chaleur air-eau pour trouver le plus qualifié et expérimenté est indispensable pour garantir le succès du projet tant en qualité qu’en rendement afin d’assurer une véritable économie d’énergie. Pour choisir un installateur qualifié de pompe à chaleur, il faut poser certains critères comme les références de l’entreprise, la disponibilité des installateurs, les tarifs de pose, le matériel proposé, les garanties appliquées, le contrat d’entretien…