Pompe chaleur réversibleLa pompe à chaleur réversible est un système de climatisation qui utilise l’air extérieur pour chauffer ou rafraîchir une habitation. En entend par climatiseur un système de chauffage avec une double fonctionnalité qui peut être également utilisé en été pour rafraîchir le logement tout en permettant des économies sur sa facture énergétique. La pompe à chaleur réversible présente de nombreux avantages à l’usage. Les avantages de la climatisation réversible sont nombreux. L’installation est facile à utiliser et offre une bonne performance autant en mode chauffage qu’en mode climatisation.

Peut-on rafraîchir une pièce avec une pompe à chaleur air-air ?

PAC réversibleLa pompe à chaleur air-air est le compromis parfait pour refroidir une habitation pendant la saison estivale et assurer un complément de chauffage pendant la saison hivernale. La PAC air-air réversible est donc un dispositif 2 en 1. L’unité extérieure capte les calories dans l’air ambiant et les restitue à l’intérieur de l’habitation via des gaines ou conduits, qui traversent les cloisons et les murs, et raccordés à l’unité intérieure. Selon la puissance de la pompe à chaleur, une seule unité extérieure peut recevoir plusieurs unités intérieures dans l’habitation. Le transfert d’énergie est assuré par un fluide frigorigène à l’intérieur de la pompe à chaleur. La pompe à chaleur air-air réversible la plus répandue est le split avec un compresseur qui se trouve dans l’unité extérieure. Une climatisation mono split est composée d’une unité extérieure et d’une seule unité intérieure de type diffuseur mural ou console. Une climatisation multi-split est composée d’une seule unité extérieure raccordée à plusieurs unités intérieures. Chaque unité intérieure peut être gérée individuellement « climatisation centralisée » et dissimilée dans un faux plafond « PAC air-air gainable ».

  • Rafraichissement en été

En été, la pompe à chaleur air-air réversible agit inversement en évacuant la chaleur à l’intérieur de l’habitation vers l’extérieur. La PAC air-air réversible utilise le même principe de fonctionnement qu’un réfrigérateur. A l’extérieur de ce dernier, on sent la chaleur si on se place à proximité tandis qu’à l’intérieur, l’air est très froid. Le fonctionnement de la PAC air-air repose donc sur le système thermodynamique avec un circuit fermé et étanche. Le fluide frigorigène capte les calories contenues dans l’air et les expulse à l’extérieur. Comme ce fluide caloporteur (R22) est très dangereux pour l’environnement, l’intervention d’un professionnel qualifié aussi bien pour l’installation que pour l’entretien de la pompe à chaleur. A noter que certains fabricants utilisent actuellement du gaz Hydrofluorocarbure (HFC), plus nocif pour la couche d’ozone et doté d’une forte capacité de réchauffement, pour remplacer le fluide frigorigène.

  • Limite de la pompe à chaleur air-air réversible

La pompe à chaleur air-air réversible fonctionne avec l’air extérieur, sa performance est par conséquent limitée lorsque la température extérieure est en baisse. Cette baisse de performance de la PAC air-air réversible est prononcée lorsque la température extérieure avoisine les -10 à – 15 °C. En période hivernale rigoureuse, l’utilisation d’un chauffage d’appoint est nécessaire.

Comment bien choisir une pompe à chaleur air-air réversible ?

La pompe à chaleur air-air réversible est un système de chauffage 2 en 1 qui, avec la technologie inversée, permet de produire la chaleur en hiver et de rafraîchir la pièce en été. Pour assurer que la pompe à chaleur soit adaptée à ses besoins de climatisation, il est important de retenir certains critères : le coefficient de performance, la puissance, le dimensionnement, la taille et le prix.

  • Coefficient de performance

Coefficient performance pompe chaleur air airLe coefficient de performance ou COP est un critère important pour choisir une pompe à chaleur. Plus le COP d’une pompe à chaleur air-air réversible est élevé, plus la production de la chaleur le sera également. Une bonne pompe à chaleur doit avoir un COP de 3 à 4 pour réaliser plus d’économie d’énergie.

  • Dimensionnement et puissance

Le dimensionnement permet de définir la puissance de la pompe à chaleur adaptée pour chauffer et rafraichir de manière optimale l’habitation. Le bon dimensionnement est un gage de performance et de longévité de la pompe à chaleur. De ce fait, une pompe à chaleur surdimensionnée engendre avant tout un coût supplémentaire à l’achat étant donné que le prix d’une pompe à chaleur augmente avec sa puissance alors que celle-ci est sous exploitée. En effet, le surdimensionnement signifie un gaspillage de performance et par conséquent une dépense énergétique supplémentaire. De plus, le surdimensionnement augmente les cycles de marche/arrêt et l’usure plus rapide de l’installation. De son côté, un appareil sous-dimensionné ne suffit pas à couvrir les besoins en chauffage de l’habitation. Cela engendre aussi une consommation d’énergie électrique supplémentaire commet le recours à un chauffage d’appoint souvent énergivore est utile de manière plus fréquente.

  • Taille

La taille de la pompe à chaleur est un critère important en termes d’esthétique, mais aussi pour l’installation. Il est donc important de prévoir l’emplacement de l’installation pour déterminer la taille de la pompe à chaleur adéquate.

  • Prix

Le prix de la pompe à chaleur air-air varie énormément d’un fabricant à l’autre et de ses caractéristiques. Les précédents critères permettent de déterminer le modèle répondant à ses budgets. L’idéal est de trouver une pompe à chaleur avec un meilleur rapport qualité/prix d’une marque connue, mais il ne faut pas non plus négliger le COP. Différentes pompes à chaleur sont disponibles, leur coût varie aussi en fonction de leur rendement et de l’économie d’énergie qu’on peut réaliser.

Cap sur la performance : pensez long-terme !

Classements énergétiques PAC air airLa performance de la pompe à chaleur est importante pour assurer une meilleure longévité de l’appareil et aussi pour une efficacité optimale par tous les temps, autant pour le chauffage que pour le rafraîchissement de la pièce. Le coefficient de performance indique la performance de la pompe à chaleur. Il correspond au rapport entre l’énergie calorifique restituée pour chauffer l’habitation et l’énergie électrique consommée pour y parvenir. Une pompe à chaleur avec un COP de 3 signifie que pour une consommation d’un kWh d’électricité, la chaleur produite est de 3 kWh. Le COP est renseigné par le fabricant et calculé à une température extérieure nominale d’environ 7°C. Ainsi, le COP n’est pas très représentatif de la performance de la pompe à chaleur sur une saison de chauffe. Les spécialistes utilisent donc le coefficient de performance saisonnier ou COPA pour évaluer les performances sur toute une saison et avoir une idée plus précise du rendement de l’appareil de chauffe.